CAMP Italy

 
 

Contexte

 

 

La proposition de démarrer un Programme d’aménagement côtier (PAC) sur le littoral italien a été présentée par les autorités italiennes au PNUE- PAM en juillet 2007 et a été prise en considération et approuvée lors de la 15ème réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone (Almeria, Espagne, 15-18 janvier 2008). Suite à l’approbation des Parties contractantes, l’Etude de faisabilité (EF) a été lancée dans cinq zones côtières sélectionnées en Italie, sur la base de l’accord conclus avec des représentants des institutions italiennes pertinentes qui ont signé un Protocole d’accord (Rome, 2 décembre 2008). L’étude de faisabilité a été préparée par  un consultant indépendant du PAP/RAC-PAM en coopération avec le Ministère de l’environnement, du territoire et de la mer (METM) et les cinq régions impliquées. 

L’accord pour le projet du PAC Italie (http://www.camp-italy.org) a été signé le 27 mars 2014 entre le Ministère de l’environnement, du territoire et de la mer et le PNUE-PAM, sur la base des activités préparatoires. Cet accord pose le cadre général pour la mise en œuvre des objectifs, des cibles et de la stratégie du projet, et définit la structure du projet, ses résultats, la structure et les actions institutionnelles, les financements, et un plan de travail général accompagné d’un calendrier. L’accord et les termes de référence associés définissent également les éléments de base des activités horizontales et des activités individuelles, les indicateurs de réussite et les activités post-projet à mettre en œuvre. 

Zone du projet

La zone du projet inclut plusieurs bandes côtières et implique trois régions italiennes (des cinq initialement pressenties) : Emilie-Romagne, Sardaigne et Toscane. L’étude de faisabilité a pris en considération les informations technico-scientifiques sur toutes les régions littorales italiennes pour s’assurer que zones choisies étaient propices à la réalisation du projet PAC Italie. Deux des zones couvertes par le projet sont donc plus petites que ce qui avait été prévu (voir carte ci-dessous). 

Projet du PAC Italie

But et objectifs du projet

Un but du projet du PAC Italie est d’encourager la mise en œuvre de stratégies nationales pour la gestion intégrée du littoral. Dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole GIZC pour la Méditerranée, l’implication de certaines régions dans le PAC sera une force motrice pour la participation d’autres régions côtières dans les premières démarches de consultation.

L’objectif stratégique du projet est de tester la gestion intégrée des zones côtières, en mettant en œuvre à la fois le Protocole GIZC et la recommandation GIZC 2002 de l’UE. Les sept objectifs complémentaires seront atteints grâce à des activités ciblant des problèmes particuliers : gestion des espaces marins (tels que la gestion de l’extraction du sable dans les fonds marins, les fermes de poisson, etc.) ;  protection et amélioration du patrimoine historico-culturel et naturel et des paysages ; diversification de l’offre touristique (nouvelles offres ciblant les spécificités environnementales et paysagères) ; restauration de l’environnement et des paysages ; restauration et préservation de l’environnement côtier et marin dans les embouchures des rivières ; description et représentation du territoire et de ses ressources, comprenant une identification des valeurs, des opportunités et des enjeux cruciaux, et des justifications de ces choix, et évaluation des effets attendus ; définition de scenarii évolutifs que les politiques d’intervention devront traiter.

Activités du projet

En résultat de la préparation de l’étude de faisabilité (EF), le projet de PAC Italie est structuré autour de deux principaux segments :

A. Les activités horizontales, déterminées en s’appuyant sur des données, problèmes, discussions et autres documents produits par les activités individuelles, auront quatre buts :

1) 1)    Coordination et diffusion des résultats. Cette activité horizontale regroupe :

  • La coordination du projet PAC Italie ;

     

  • La présentation des principales composantes du projet ;
  • La présentation et la diffusion des résultats.

2) Renforcement des capacités. Plus précisément, les objectifs spécifiques de l’activité horizontale sont :

·         Développer des compétences en matière de planification, de manière à être en conformité avec les références pertinentes de « Gestion intégrée des zones côtières » ;

·          Mettre en exergue les éléments critiques potentiels de l’aide à la décision et de la prise de décision ;

·         Identifier et suggérer les opportunités pour des actions d’amélioration et/ou de correction ;

·           Promouvoir un développement institutionnel (en se servant, lorsque cela est nécessaire, de l’implication des parties prenantes et des autres composantes sociales pertinentes), un développement des ressources humaines et un renforcement des systèmes de gestion. 

3) Recueil et gestion des données.
Cette activité horizontale ne va pas résoudre tous les problèmes en relation avec les informations qui peuvent freiner la gestion de la côte Italienne, mais vise la définition de lignes directrices pour une interopérabilité efficace des données entre les régions du PAC Italie et facilite le partage des données au niveau national. L’activité permettra de mettre en avant des bonnes pratiques, et aboutira à des lignes directrices qui seront adoptées par les régions du PAC.

4) Coordination institutionnelle et participation du public

Cette acticité cherche à promouvoir l’intégration verticale et la collaboration entre les administrations pour une meilleure gestion du littoral, une facilitation de l’échange d’informations et une transparence, en particulier lors des transferts, et un partage et une discussion autour des répercussions de l’analyse critique des activités du PAC Italie sur ces entités, à la fois publiques et privées, concernées par les zones côtières. Plus précisément, les objectifs généraux sont les suivants :

·         Pour ce qui est des activités du PAC Italie, promouvoir la coordination institutionnelle intersectorielle entre les différents services administratifs et les autorités régionales et locales compétentes dans les zones côtières, avec pour but final de faciliter la création d’un réseau national GIZC ;

·         Assurer une participation adéquate et importante des populations locales et des parties prenantes (par ex. les associations de travailleurs privés et publics, les groupes environnementaux, les ONG, le grand public) dans un processus de prise de décision transparent 

 

B.    Les activités individuelles du PAC Italie peuvent être divisées en plusieurs types d’actions en fonction de leurs objectifs :

Objectif 1Améliorer les capacités de coordination entre les différentes structures impliquées dans la gestion de la côte (gouvernance du littoral) et intégration à la fois verticale (réseau de sujets) et horizontale (secteurs de l’industrie – 

Action 1. Planification des zones côtières marine et terrestres.

Objectif 2Maintien du flux des services écosystémiques grâce à la réduction et au contrôle des pressions et du développement humains et développement des mesures d’adaptation aux effets du changement climatique – Action 2. Protection, préservation et restauration des habitats côtiers et marins.

Objectif 3. Vérification de la durabilité des activités socioéconomiques engendrant un stress sur la zone côtière grâce à l’application de l’évaluation économique des services écosystémiques et du paiement pour les services écosystémiques (EESE, PES, etc.) ; en particulier pour le tourisme, la pêche, les défenses côtières – Action 3. Durabilité du stress socioéconomique sur le littoral (en particulier pour le tourisme, la pêche, les défenses côtières)

 

Cinq des six centres d’activités régionaux (CAR) du PAM, à savoir le CAR/INFO, le CAR/ASP, le CAR/PB, le CAR/CPP et le CAR/PAP, et le Programme pour l’évaluation et le contrôle de la pollution marine dans la région méditerranéenne (MED POL) assureront un soutien aux activités du projet sous différentes formes et notamment en donnant des conseils et des orientations sur le suivi et l’évaluation, en fournissant en aide lors de la préparation des rapports, et en participant aux réunions des groupes de travail.

 

 

Principaux problèmes dans la zone du PAC

Les principaux problèmes dans la zone du PAC identifiés dans l’EF sont liés, pour ce qui est du niveau central, à l’absence d’autorité centralisée pour la gestion des zones côtières. Plus concrètement, il s’avère que l’Italie a attribué au Ministère de l’environnement, du territoire et de la mer le rôle de coordinateur dans le domaine de la gestion intégrée des zones côtières, sans pour autant avoir à ce jour de Loi  littoral et d’organisme se consacrant uniquement à la gouvernance côtière ou d’agence de gestion. La mise en œuvre est réalisée grâce à une série de cadres réglementaires pertinents pour la gestion du littoral aux niveaux gouvernemental et régional en rapport avec l’administration décentralisée touchant certains secteurs tels que l’environnement, l’agriculture, la pêche, l’industrie, les infrastructures et les transports, le tourisme, la santé, et le développement économique. En outre, cette approche semble souvent rester sectorielle. 

Projet vert

Les participants à la réunion du comité de pilotage du projet (appelé « Tavolo ») du 7 juillet 2014 se sont mis d’accord sur le principe d’appliquer le modèle de Gestion du projet vert, avec l’idée qu’il fallait « penser vert » pour les activités du projet et prendre des décisions prenant en considération les impacts sur l’environnement – s’il y en a. Cela permettra de planter une « pensée verte » dans chacun des processus de gestion des activités du projet, grâce au développement de techniques et à la promotion de systèmes écologiques, comme par ex. s’attaquer à la question de l’augmentation des émissions liées à la circulation et la consommation excessive de papier (système sans papier). 

 

Rapport et conférence de lancement 

Le rapport de lancement est le premier document intégré du projet. Il vise à garantir son intégration, et à fournir des instructions détaillées pour sa mise en œuvre, à la fois au niveau du projet et pour chaque activité intégrée. L’objectif final du rapport de lancement est d’harmoniser, de lier entre elles, et d’intégrer les actions mises en œuvre dans le cadre des activités horizontales et des projets individuels.

 

La conférence de lancement a eu lieu dans les quartiers généraux du parc régional de Porto Conte, Alghero (Sardaigne) le 12 novembre 2014, quand le rapport de lancement, les règles internes de la structure de coordination institutionnelle et le cadre de la participation sociale ont été approuvés. Afin de donner une dimension méditerranéenne au PAC Italie et à l’évènement qu’était la conférence de lancement, ainsi que dans la perspective de créer un réseau des PAC méditerranéens – comme convenu à Tunis lors de la réunion du 25 septembre 2014 - quatre projets PAC récents ont été sélectionnés : l’Espagne, le Monténégro, la Slovénie et le Maroc, dont les coordinateurs ont été contactés par Skype lors de la conférence. Le but était que les anciens coordinateurs nationaux des PAC envoient un message positif d’encouragement, et qu’ils partagent leur expérience en résumant les principaux éléments indispensables pour la réussite du projet. L’objectif de ce réseau est d’élaborer un outil pour partager des idées, des expériences, des bonnes pratiques, et pour diffuser largement des politiques environnementales vertueuses, dans le respect des territoires et des peuples. 

 

Organisation et structure du projet

Bureau de coordination technique du projet (BCTP) 


Organisation et structure du projet PAC

Plan de travail et calendrier

Le plan de travail du projet, structuré en fonction de la procédure de mise en œuvre, accompagné du calendrier, est présenté ci-dessous : 


Publications/Documents

MAP-PAP/RAC.2014. Inception Report. CAMP Italy Project.
(Download camp_italy_inception_report.pdf / 1.254 KB)
 
MAP-PAP/RAC. 2014. Report of the CAMP Italy Inception Workshop (Alghero, 12 November 2014)
(Download IC Report_2014-FINAL.pdf / 530 KB)
 
MAP-PAP/RAC. 2012. “CAMP Italy Project” Feasibility Study (December 2012)

(Download FS_CAMP Italy.pdf / 11.519 KB)
 
MAP-PAP/RAC. 2014. Agreement relative to the Coastal Area Management Programme (CAMP) Italy (March 2014)

(Download CAMP Italy Agreement – FINAL.pdf / 901 KB)
 
 
 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org