Our new web site is available at: paprac.org

PAC "Levante de Almeria" (Espagne)

 

Introduction

Les Parties contractantes à la Convention de Barcelone et les autorités régionales et nationales espagnoles ont convenu, à l'occasion de la 13ème réunion ordinaire des Parties contractantes tenue à Catane, en novembre 2003, d'élaborer une étude de faisabilité d'un projet PAC pour le littoral sud-est d'Espagne.

Le Ministère de l'Environnement de la Région d'Andalousie, le Ministère de l'Environnement espagnol et le CAR/PAP ont amorcé cette étude de faisabilité en mars 2005 pour présenter ses résultats à la 14ème réunion ordinaire des Parties contractantes en novembre 2005.

Zone du projet

La zone du PAC "Levante de Almeria" s'étend sur une superficie de 219.000 hectares de la partie sud-est de la Province d'Almeria, dans le Sud espagnol, dont 71.000 hectares de surface marine et 148.122 hectares de surface terrestre comprenant 8 municipalités: Pulpí, Cuevas de Almanzora, Vera, Garrucha, Mojácar, Carboneras, Níjar et Almeria. Les limites de l'action du PAC "Levante de Almeria" seront flexibles en raison de la nécessite de prendre en compte les interrelations avec les municipalités adjacentes et leur influence sur certains des aspects de la gestion côtière (par exemple, la gestion des bassins versants, la pollution, la pêche, l'urbanisation et la dynamique économique).


Figure 1: La zone du PAC "Levante de Almeria"

L'étude de faisabilité a révélé les lacunes dans le mécanisme de coordination entre les différentes politiques affectant les ressources côtières, le manque d'une participation efficace de la société civile dans la prise de décisions relatives aux zones côtières et la difficulté de mettre en œuvre une gestion durable des zones côtières, due à l'éparpillement des responsabilités administratives. 

Lors d'une série d'ateliers participatifs organisés au cours de l'élaboration de l'étude de faisabilité, le PAC "Levante de Almeria" a été conçu comme une expérience pilote visant à mettre en place une structure organisationnelle et des démarches susceptibles d'articuler la coordination entre les différentes administrations et de promouvoir la participation de la société civile dans le processus décisionnel. Tout ceci avec l'objectif d'assurer l'intégration des principes de durabilité dans les actions sectorielles. 

Objectifs

Les objectifs du PAC "Levante de Almeria”, tels que présentés dans l'étude de faisabilité et complétés en tenant compte des objectifs et critères des projets PAC en général, se résument comme suit :

  • Renforcer les mécanismes de coordination entre les différents organismes gouvernementaux et les acteurs socio-économiques de la zone du PAC en vue d'assurer la compatibilité et l'intégration des politiques à mettre en œuvre et les actions à entreprendre.
  • Assurer la coordination administrative, principal garant d'une intégration efficace de la politique environnementale dans les activités sectorielles.
  • Renforcer la sensibilisation et la participation du public aux politiques et activités visant à la préservation et l'utilisation durable des ressources.
  • Améliorer la formation et renforcer les capacités des équipes de gestion dans la zone du PAC, des différents secteurs économiques et de la population locale, pour atteindre les objectifs du projet et lancer d'autres initiatives relatives à la conservation et la durabilité.
  • Augmenter la durabilité et la compatibilité avec la préservation du milieu naturel récepteur des principaux secteurs économiques de la zone (agriculture, tourisme et urbanisation).
  • Contribuer à la préservation et la gestion des ressources naturelles et culturelles.

Activités du projet

A) Activités horizontales
1.    Coordination institutionnelle et participation de la société civile : le PAC Levante de Almeria est un excellent exemple de coopération étroite entre les acteurs techniques et les acteurs responsables de la gouvernance dans le cadre du processus GIZC conformément à leur mandat et à leurs capacités.  La « coordination institutionnelle et participation de la société civile  » - qui est en fait la structure de gouvernance d’un processus GIZC, a trois niveaux, à savoir le conseil côtier, la commission côtière et le forum côtier. Sa principale tâche est de fournir les contenus à une structure de coordination inter-administrative pour rassembler les différentes politiques sectorielles tout en garantissant la participation sociale dans le processus de prise de décision.

Pour ce faire, il est envisagé de mettre en place une structure organisationnelle chapeautée par la Commission côtière de Levante de Almeria, laquelle assurera, au plus haut niveau institutionnel, la collaboration indispensable à la mise en œuvre d'initiatives intégrées recommandées. La commission côtière aidera également à la création du conseil côtier (agents socio-économiques) et du forum côtier (forum participatif ouvert à la société). Ce dernier est une plateforme ouverte à tous les citoyens ou associations permettant de catalyser les débats sur les questions abordées lors du développement du projet par le biais de son site web : http://www.camplevantedealmeria.com/en/content/camp-levante-de-almeria.

Grâce à la commission côtière, les autorités publiques de 21 administrations se voient conférer des responsabilités dans le domaine de la gestion de la côte dans la zone du projet. Il s’agit des huit municipalités dans la zone du PAC, de l’association des municipalités de la région de Levante de Almeria, du conseil provincial d’Almeria, des sept bureaux provinciaux des ministères régionaux du gouvernement régional d’Andalousie et de quatre organisations appartenant au gouvernement central. Il est possible de distinguer deux segments dans la commission côtière. Il y a d’une part les décideurs, qui sont les représentants politiques, et d’autre part le segment technique de l’administration, identifié comme un élément clé dans ce processus. Il s’agit des délégués techniques qui font partie des groupes d’experts des projets individuels et sont chargés de conseiller tout en apportant une vision multi-sectorielle aux consultants techniques en charge des projets individuels. Ainsi, le processus facilite l’échange d’expériences et de connaissances entre les responsables de la gestion et les scientifiques, qui apportent en retour un soutien et une rigueur scientifique au processus. Ils représentent une connexion entre les autorités publiques et la société civile.

Le Conseil côtier représente les parties intéressées ou les parties prenantes publiques venant des collectifs sociaux, d’organisations environnementales ou du monde des affaires. Ils sont très proches des problèmes des projets individuels, comme par ex. les questions en rapport avec les ressources en eau, la gestion des paysages, le patrimoine naturel et culturel, le domaine public, les ressources marines et les principales activités de production dans la région (agriculture, tourisme, développement urbain).

Les ateliers « Imagine », utilisés comme un outil pour l’élaboration de scénarios et d’indicateurs, sont un rendez-vous incontournable lors duquel tout le monde se rencontre. Le processus en entier est géré sur une base périodique par le comité de pilotage du projet.

Le processus GIZC à l'oeuvre : PAC Levante de Almeria, Espagne

 


 

2. Information et éducation environnementale. La promotion de la participation de la société civile dans la prise de décisions est un des objectifs majeurs du PAC "Levante de Almeria". Ce travail est d'une importance primordiale pour la sensibilisation aux questions côtières et la divulgation des résultats du projet.

Les activités envisagées concernent la communication avec le public (brochures, séminaires, marketing, etc.), la création et l'entretien d'une page web et la création d'un SIG facilement accessible sur la zone du projet, contenant différents types de données (documentation, cartes, données statistiques, indicateurs, images, etc.). Par ailleurs, des activités liées à l'éducation environnementale seront mises en œuvre, centrées sur la sensibilisation de la société civile aux pratiques de gestion durables, la promotion des principes de durabilité et la participation à la planification urbaine, les campagnes de sensibilisation des usagers des plages et de la mer, la promotion des valeurs du patrimoine culturel et paysager.

3. Formation et renforcement des capacités. L'étude de faisabilité a souligné l'insuffisance, particulièrement au niveau des cadres techniques des administrations, des capacités professionnelles en mesure de répondre aux besoins spécifiques de gestion intégrée des zones côtières (la trop grande spécialisation et l'uniformité sectorielle des organisations; les capacités insuffisantes pour l'application des techniques de négociation, résolution de conflits, coordination et coopération, communication et participation; un faible niveau de connaissance générale des milieux côtiers, indispensable pour compléter l'activité sectorielle et faciliter la compréhension d'autres activités). 

B) Projets individuels

Les projets individuels sont destinés à faciliter le processus participatif et la prise de décisions par la structure chargée de la coordination du projet et de son volet participation. Leurs caractéristiques principales sont: un diagnostic concis de la situation, la proposition de plusieurs alternatives facilement compréhensibles, la nature prospective. 

Les projets individuels du PAC "Levante de Almeria" sont conçus comme des outils flexibles permettant de faire des diagnostics et de proposer des solutions à des problèmes spécifiques à la zone de Levante de Almeria (ressources en eau, déchets, tourisme durable, pêche, etc.). Ils devraient également contribuer à la formulation de nouvelles initiatives ou à l'évaluation de celles proposées par une des administrations (telles que le Plan de gestion des aires marines spécialement protégées, l'évaluation de l'acquisition des terres aux fins de protection, etc.) qui seront discutées au niveau de la structure organisationnelle en charge de la coordination institutionnelle et de la participation publique.

C) Coordination du projet, intégration et divulgation des résultats. Afin d'assurer un déroulement harmonieux du PAC "Levante de Almeria", la direction du projet sera confiée à un Comité d'orientation composé des représentants du Ministère de l'Environnement de la Région d'Andalousie, du Ministère de l'Environnement espagnol et du PAM-CAR/PAP. Cet organisme désignera un Coordonnateur général du PAC et un Office de coordination technique. 

Les institutions responsables pour la mise en oeuvre du PAC "Levante de Almeria" sont le Ministère de l'Environnement espagnol, le Ministère de l'Environnement de la Région d'Andalousie et le PAM-CAR/PAP. 

Figure 2: Structure organisationnelle du projet et coordination institutionnelle de la zone

Un grand nombre de participants sera impliqué dans le projet, dont la plupart contribue depuis la phase d'élaboration de l'étude de faisabilité: au niveau national, ce sont la Direction Générale de la Marine Marchande au sein du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation et l'organisme public chargé de la coordination stratégique du réseau de ports espagnols; au niveau régional, la responsabilité pour le projet sera partagée entre les ministères régionaux de l'agriculture et de la pêche, des travaux publics et du transport, du tourisme et du sport, et de la culture; au niveau local, le projet comprendra toutes les huit municipalités de la zone du projet.

Par ailleurs, le PAC "Levante de Almeria" impliquera une grande partie de la population grâce au processus participatif, à la formation, aux activités de communication et à la page web envisagés. Les résultats du PAC "Levante de Almeria" serviront de modèle pour la création de structures organisationnelles à travers le pays, contribuant ainsi à une mise en œuvre réelle de la GIZC. 

Calendrier du projet

 

 

2010

2011

2012

2013/2014

Atelier de lancement


  O          

Specifications techniques

 



 O         

Mise en œuvre des activités

   


OO

O

O

O




 

Activités après-projet

          O O O

O

 

Mise en œuvre

Le premier résultat majeur de ce PAC – qui est aussi la première activité – va être le Cadre de reference pour le developpement durable qui est un document destiné à servir de guide à long-terme pour le développement de la zone du PAC qui comprend huit municipalités de la région Levante de Almeria. D’autres activités à orientation plus sectorielles, telles que celles en relation avec la gestion des ressources en eau, les zones marines protégées ou le paysage et le patrimoine vont constituer une base pour ce document. La seconde activité aura pour objet la création d’une Commission Côtière et d’un Conseil Côtier, les deux étant importants pour la qualité de l’intégration et de la coordination entre les principales parties prenantes et autorités à propos des questions concernant la GIZC et les autres éléments cruciaux pour le processus de participation. Les deux activités sont en rapport avec la mise en œuvre de l’Article 7 et de l’Article 18 du Protocole de GIZC. 

Le PAC « Levante de Almeria », Espagne, a officiellement débuté avec l’Atelier de Lancement qui a été organisé le 15 juillet 2010.

Pour plus d'informations sur le PAC, cliquez ici.

La phase de suivi

Après trois années de travail intensif et de mise en œuvre des activités, le PAC Levante de Almeria est entré dans sa phase de suivi. La mise en œuvre du Plan d’action, qui est partie intégrante du Cadre de référence du développement durable (CRDD), a commencé.

Pendant la Conférence de présentation finale, qui s’est tenue à Almeria le 4 février 2013, le PAC et ses résultats ont été présentées et une attention particulière a été portée au CRDD qui est le principal résultat du projet. Le projet a été évalué comme extrêmement satisfaisant et innovant au niveau européen, d’une part en raison de la coordination institutionnelle bien structurée et fonctionnelle et de la participation du public tout au long de la durée du projet, et d’autre part en raison des propositions techniques bien élaborées pour les questions côtières, ces aspects étant tous deux en relation avec les ateliers Imagine en tant qu’outil pour construire des scénarios et déterminer des indicateurs.

Publications/Documents

UNEP/MAP-PAP/RAC. 2013. MAP Coastal Area Management Programme (CAMP) Levante de Almeria:  A laboratory to test Integrated Coastal Zone Management. Final Integrated Report. Split: MAP - PAP/RAC. pp. 534
(levante_almeria_laboratory to test ICZM.pdf / 15.34 MB)
 

2011. Brochure on CAMP Levante de Almeria: An experience with ICZM.

(Download Brochure-folletoCAMP-1Jul11.pdf /6.5Mb)

 

MAP-PAP/RAC. 2007. Memorandum of Understanding among the Ministry of Environment of Spain, the Regional Ministry of Environment of Andalucia, and the UNEP relative to the Coastal Area Management Programme (CAMP) Levante de Almeria, Spain.

(Download MoU-final.pdf // 1.31MB)

 
 

PAP/RAC. 2003. CAMP Mar Menor, Spain; Feasibility Study. Split PAP/RAC. pp. xi + 126

(Download camp-definitivo_ing.pdf / 2.96Mb)

 

PAP/RAC. 2005. CAMP Levante de Almeria, Spain; Feasibility Study. Split PAP/RAC. pp. x + 299

(Download FS-Draft Nov05.pdf /1.92Mb)

 

PAP/RAC. 2007. CAMP Spain Inception Report

(Download CAMP Spain Inception Report.pdf/1782kb)

 

MAP-PAP-RAC. 2007. Memorandum of Understanding among the Ministry of Environment of Spain, the Regional Ministry of Environment of Andalucia, and the United Nations             Environment Programme relative to the Coastal Area Management Programme (CAMP) Levante de Almeria, Spain

(Download CAMP Spain MoU.pdf/1416kb)

 
 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org