Our new web site is available at: paprac.org

PAC Malte



Zone du projet

 

Figure 1. La zone du projet

L'île de Malte a une surface de 246 Km2 avec une longueur maximale de 27 Km et une largeur de 14,5 Km. Environ 50% des 190 Km de littoral sont accessibles. De par sa nature, la totalité de l'île de Malte peut donc être considérée comme une zone côtière. La population totale de l'île de Malte est de 376.000 habitants (d'après les chiffres du Bureau Central des Statistiques, 1995). La région nord-ouest de l'île a une superficie de 117 Km2 et une population de 33.798 habitants.

Principaux problèmes

Comme la plupart des activités industrielles ont besoin d'être situées sur la côte pour leur fonctionnement, celles-ci sont concentrées dans la conurbation de la ville et du port et le long du littoral. Parmi ces activités on compte : le développement et la gestion du port, le dessalement de l'eau afin de la rendre potable, la production d'énergie, le stockage offshore de l'huile et le tourisme. En plus de cela, l'expansion urbaine essaye de gagner du terrain par rapport aux installations et infrastructures côtières.

Le développement intensif, en partie non planifié, dans ces zones et dans ce contexte socio-économique, a fait fortement augmenter le niveau de pollution. La surexploitation des ressources naturelles a mis en danger la biodiversité et a participé à la dégradation de l'environnement marin. L'abandon des pratiques agricoles traditionnelles a eu pour résultat la détérioration des systèmes de murets de soutenement, l'augmentation de l'érosion du sol et la détérioration des terres fertiles. La demande croissante d'eau potable, dont plus de 60% dépend du dessalement, rend impérative la protection contre la pollution des sources existantes d'eau potable et une gestion plus rationnelle des ressources en eau. L'augmentation du tourisme va de paire avec l'augmentation de la pollution et de la production de déchets et l'utilisation trop intensive des infrastructures. Elle a de surcroît des impacts socio-économiques sur la population. Le tourisme a une place très importante dans l'économie nationale (40% du PIB) mais il a pour conséquence l'augmentation de la consommation d'eau potable et d'énergie et fait qu'il y a une demande croissante pour créer des installations côtières et marines. Tout cela entraîne la surexploitation de la bande côtière et de l'environnement marin, la construction d'installations dans des lieux qui ne sont pas susceptibles de les accueillir, la dégradation, voire l'éradication, des habitats côtiers et marins et l'endommagement des aquifères perchés et des aquiferes au niveau de la mer. La région nord-ouest de l'île n'a pas encore souffert de cette urbanisation drastique, et la principale activité dans la région, si l'on exclue le tourisme, est encore l'agriculture. Les aquifères perchés ainsi que certaines sources doivent être protégés de la pollution par des mesures urgentes, et l'abandon des pratiques agricoles traditionnelles quant à lui rend indispensable des mesures adéquates de contrôle de l'érosion. Les falaises et les baies isolées doivent être conservées et protégées durablement. La zone accueille certaines des espèces les plus importantes de la faune et de la flore de l'île dont la plupart sont endémiques.
Mellehia, la Baie de St Paul et Rabat sont les principales zones d'habitation de la région nord-ouest et elles sont sérieusement menacées par une expansion anarchique. Les sites archéologiques et culturels importants sont également situés dans cette région.

Objectifs et stratégies du projet

L'objectif général du projet est de contribuer à l'effort national de gestion durable et de protection de l'environnement de Malte.
Les objectifs immédiats du projet sont les suivants :

i) choisir et élaborer des stratégies, des solutions, des outils et des actions visant à atteindre un développement durable, la protection de l'environnement et l'utilisation rationnelle des ressources côtières et marines de l'île de Malte, et en particulier de la région nord-ouest de l'île,
ii) utiliser les méthodologies, les outils et les pratiques de la gestion durable de la côte et de la Gestion Intégrée des Zones Côtières et Marines (GIZCM),
iii) contribuer à la revalorisation des capacités humaines et institutionnelles nationales et locales,
iv) apporter des résultats et des expériences qui pourront être utilisés dans la pratique, créant par ce biais les conditions à la mise en œuvre des activités de suivi du projet, comme cela avait été envisagé par l'Accord du Projet,
v) utiliser les expériences et les résultats acquis dans les autres régions aux niveaux national et régional dans le cadre du projet.

Activités individuelles

 

 

  1. Coordination et intégration
  2. Gestion des données
  3. Programme de participation
  4. Analyse systémique de durabilité
  5. Gestion durable de la côte
  6. Zones marines protégées
  7. Plan de gestion intégrée des ressources en eau, région nord-ouest
  8. Erosion/Désertification
  9. Tourisme : Impacts sur la santé

 

Les résultats attendus au niveau du projet sont :

- la formulation de politiques intégrées et l'élaboration de propositions et de documents en rapport avec le développement durable de l'île,
- l'élaboration en détail d'un plan de gestion de la région nord-ouest visant le développement durable, la protection et l'utilisation rationnelle des ressources, le contrôle et la mitigation de la pollution,
- les apports nécessaires aux activités de suivi dans le but de mettre en œuvre les résultats du projet,
- la revalorisation des capacités professionnelles et institutionnelles nationales pour la GIZC et la planification/gestion visant le développement durable,
- l'utilisation et, si nécessaire, l'adaptation des outils et des techniques spécifiques de développement durable et de GIZC dans les prises de décision nationales, et pratiques de planification et de gestion,
- l'expérience acquise relative à :
o la mise en application des principes et des procédures pour l'intégration et une approche systématique lors de la mise en œuvre de projets complexes relatifs à l'environnement/au développement,
o l'application des principes de participation du public et des acteurs principaux dans les prises de décision concernant l'environnement/le développement,
o l'utilisation des méthodologies et des outils dans les activités individuelles du projet.

Plan de Travail et Calendrier du Projet

1. Signature de l'Accord en novembre 1999

2. Définition détaillée du projet en novembre 1999

- Rapport de lancement
- Atelier de lancement
- Obtention de toutes les conditions préalables nécessaires à la mise en ouvre

3. Mise en ouvre de janvier 2000 à mai 2002

3.1. Activités initiales (janvier-février 2000)
- Spécifications techniques
- TOR pour les experts
- Ratification des contrats des experts
3.2. Mise en ouvre des activités individuelles du projet (février 2000-janvier 2002)
- Activités initiales (février 2000)
- Mise en œuvre (février 2000-octobre 2001)
- Présentation des documents de l'activité finale (décembre 2001)
3.3. Intégration des résultats (janvier-avril 2002)
- Documents finaux du projet intégré
- Présentation
- Rapport de conclusion

4. Activités de suivi mai 2002-mai 2004

4.1. Activités de suivi (pays d'accueil)
4.2. Contrôle, évaluation, rapport (pays d'accueil)
4.3. Présentation des résultats du projet au niveau du PAM

Principaux résultats


1. Un outil pour l’Utilisation durable des ressources côtières en particulier pour le Nord-Ouest de l’île ;

2. Le Rapport sur la Conférence de présentation finale (Malte, 28-29 novembre 2002) ;

3. La Base de données finale intégrée (CD) ;

4. Le Rapport final sur le Projet d’analyse systemique et prospective dans le PAC « Malte » ;

5. Le Plan de gestion stratégique – Côte nord-ouest de Malte ;

6. Un Rapport sur l’évaluation stratégique de l’Impact sur l’environnement de l’ébauche de plan local pour le nord-ouest ;

7. Des politiques côtières ;

8. Une Etude pilote pour l’évaluation, le classement et la gestion d’une zone marine protégée : de Rdum Majjiesa à la Grotte de Raheb (Côte N-O de Malte) – Rapport final ;

9. Gestion intégrée de l’eau de la région nord-ouest de Malte – Rapport sommaire ;

10. Gestion intégrée de l’eau de la région nord-ouest de Malte – Partie I : Facteurs hydroclimatologiques ; Eau de surface ; Eaux souterraines ; Caractéristiques du sol ;

11. Gestion Intégrée de l’eau de la région nord-ouest de Malte – Partie II : Développement des Infrastructures de l’eau ; Cycle hydrologique et bilan hydrologique des zones de captation ; Système socioéconomique de la zone de captage ; Evaluation de la demande et des besoins en eau ; Plan de développement général des ressources en eau ; Développement et gestion des ressources en eau de la région N-O ;

12. Protection du sol et des paysages ruraux dans le nord-ouest de Malte ;

13. Une Etude des effets du tourisme sur la santé de l’environnement ;

14. Des cartes thématiques ont été réalisées pour les quatre activités thématiques que sont la gestion durable de la côte, les zones de protection marine, la gestion intégrée des ressources en eau et la gestion du contrôle de l’érosion du sol/de la désertification. Il est également important de mentionner la carte des risques d’érosion pour le nord-ouest de Malte et la carte des habitats marins du Benthos allant de Rdum Majjiesa à Ras il-Raheb (également le long de la côte nord-ouest de Malte). Un ensemble d’Indicateurs de durabilité avec une base de données pertinente a été établi pour chaque activité thématique.

15. Une affiche représentant l’entrecroisement des intérêts le long de la côte a également été dessinée. Elle a été distribuée chez les parties prenantes et au grand public ainsi que dans les écoles.

16. Des articles sur le Projet du PAC Malte ainsi que sur les activités thématiques individuelles ont été publiés dans des journaux locaux. Il y a eu également des articles dans des journaux et magazines spécialisés ainsi que des articles qui s’adressaient aux enfants des écoles. L’exercice de participation du public comprenait en outre l’organisation d’une exposition avec des affiches en relation avec les activités thématiques et horizontales.
 

 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org