PAC "Sfax" (Tunisie)

Zone d'étude

Sfax est la plus importante ville industrielle et commerciale du sud tunisien, située sur le rivage nord du Golfe de Gabès, avec les îles Kerkenna à l'est. La zone marine entre la côte et les îles Kerkenna constitue une plate-forme légèrement inclinée, dont la profondeur ne dépasse pas 5 mètres au nord et 2 mètres au sud. Le courant de marée fait retourner les polluants rejetés vers la côte, rendant cette zone extrêmement vulnérable à la pollution. La ville de Sfax s'étend sur une superficie de 55 km2, tandis que le Grand-Sfax couvre une superficie de 140 km2. La population de cette zone est en constante croissance à un taux de 2.1% par an. En 1994, la ville de Sfax comptait 230.000 et le Grand-Sfax 400.000 habitants.

Principaux problèmes

Un fort et rapide développement industriel et urbain n'a pas été accompagné de mesures adéquates en matière de développement de l'infrastructure urbaine et de réduction de la pollution. En conséquence, l'état du milieu marin adjacent est caractérisé par une forte pollution qui est à l'origine des phénomènes d'eutrophication et de marée rouge.

 

    • Les principales activités industrielles sont: la production d'engrais chimiques et l'industrie chimique, l'industrie textile, les tanneries, le stockage de l'huile (exploitation au large), les salines, la production d'huile d'olive et l'industrie alimentaire, la production de matériels de construction, l'industrie de la céramique et du verre, les savonneries, la fonderie, etc. La SIAPE est la plus grande industrie de phosphates; la deuxième plus grande, NPK, a été close en 1987 en raison de la forte pollution. Les résidus de la production des engrais phosphatés sont déchargés dans deux énormes dépôts de phosphogypse, dont le premier est haut de 12 m et couvre une superficie de 40 ha, et l'autre, d'une hauteur de 30 m s'étend sur une superficie de 60 ha. Tous les deux dépôts sont situés sur la frange littorale de la zone urbaine et déchargent dans la mers les particules solides transportées par le vent, ainsi que les acides et les particules lessivées.

 

    • Environ 80% des déchets solides sont déchargés dans la décharge publique de Thyna et les autres 20% dans d'autres sites de dépôt illégaux. Le réseau de collecte des eaux usées urbaines reçoit environ 40% de la quantité générée. Une grande partie des eaux usées non collectées est évacuée dans les fosses septiques qui ne sont pas projetées et gérées de manière appropriée et à partir desquelles l'effluent s'infiltre directement dans la nappe de surface. La pollution industrielle est très forte; presque tous les déchets et effluents industriels sont évacués sans aucun traitement dans le milieu marin. La pollution atmosphérique est causée par les usines de phosphates et de produits chimiques. Les déchets liquides provenant de nombreuses industries de petite et moyenne taille sont évacués directement dans la mer.

 

    • Le port de Sfax reçoit 4,1 millions de tonnes de marchandises par an, dont 1,6 million de tonnes de phosphates.

 

  • La zone est caractérisée par une agriculture bien développée (35% de la production nationale d'amandes). Les résidus de la production d'huile d'olive (margines) sont rejetés dans des bassins d'épandage à proximité de la ville.

Activités du projet

Une série d'activités individuelles a été mise en œuvre dans le cadre du projet et intégrée dans un plan de gestion des ressources en eau et des déchets solides et liquides, ainsi que dans un plan de gestion intégrée de l'ensemble de la zone de Sfax et un plan particulier de sa partie sud. Ces activités consistait en ce qui suit: préparation d'un inventaire des polluants, étude de l'impact des changements climatiques prévus, élaboration d'un plan d'urgence et mise en place d'installations de réception portuaires, préparation d'un programme concernant les zones spécialement protégées, élaboration d'une étude sur la protection et la gestion de la Médina de Sfax, élaboration d'études prospectives comportant des scénarios environnement/développement, création d'une base de données SIG, préparation d'un plan de gestion intégrée des ressources en eau et des déchets solides et liquides, et préparation d'un plan de gestion intégrée du Grand-Sfax et d'un plan de détail du Sfax-Sud. Au PAP/CAR ont été confiées les trois dernières activités, alors que les autres étaient mises en œuvre par les autres centres du PAM, suivant leurs compétences.

Principaux résultats obtenus

 

  • La volonté politique d'un changement radical du concept existant de développement de la zone, basé sur un développement industriel et une expansion urbaine incontrôlés et sur l'absence d'infrastructures urbaines et d'équipements de contrôle de la pollution adéquats.

     

  • Un nouveau concept de développement, élaboré en détail dans les deux plans de gestion intégrée et l'étude prospective, insistant sur le développement contrôlé et les principes de développement durable et de gestion intégrée.

     

  • Une série de mesures concernant: l'implantation des industries locales au nord et au sud de la zone, la mise en place obligatoire d'équipements de contrôle de la pollution, le développement d'infrastructures urbaines et générales.

     

  • Un plan de protection des eaux souterraines.

     

 
  • Des propositions intégrées concernant la gestion des ressources en eau et les déchets solides et liquides.

 

  • Un plan intégré de développement urbain durable de la zone et un plan d'aménagement du Sfax-Sud.

 

  • Une liste d'actions prioritaires à examiner, adopter et réaliser progressivement.

Les solutions proposées envisagent entre autres la délocalisation de la SIAPE et la réhabilitation des zones actuellement couvertes de dépôts de phosphogypse, la construction d'une nouvelle station d'épuration des eaux usées dans la partie nord du Grand-Sfax et l'extension progressive du réseau d'assainissement, l'élimination des décharges illégales et la délocalisation de la décharge publique de Thyna.

Activités de suivi

Sur la base des activités et résultats du projet, 12 fiches ont été préparées concernant 12 actions prioritaires sélectionnées, dont 6 feront l'objet d'études de faisabilité, d'impact, financières et institutionnelles complémentaires.

Publications/Documents

MAP Technical Reports 135: Programme d'Aménagement Côtier (PAC) de la "Zone côtière de Sfax": Synthèse des études du projet, rapport de la réunion de clôture et autres documents choisis
 
 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org