Our new web site is available at: paprac.org
Améliorer le contrôle de la dégradation des sols côtiers au Liban et en Syrie

La question de conservation des ressources en sol suscite beaucoup d'attention en Syrie et au Liban, comme dans la plupart des pays méditerranéens. Les principaux problèmes environnementaux touchant les zones côtières de ces deux pays sont dus à la concentration de la population (croissance naturelle élevée et mouvements migratoires) et des activités (agriculture intensive, industrie, transports). Les processus de dégradation sont accélérés par les caractéristiques naturelles des paysages telles que le relief, la géomorphologie, la géologie et les caractéristiques du sol, ainsi que par les caractéristiques climatiques telles que l'intensité des précipitations, la sécheresse et les changements climatiques.

Les organisations libanaises et syriennes ont décidé de conjuguer leurs efforts avec ceux des organisations nationales et internationales œuvrant dans le domaine de l'observation et du suivi de l'environnement, pour mettre en œuvre une approche méthodologique et un programme de renforcement des capacités susceptibles d'appuyer les plans de contrôle et de gestion de la dégradation des sols dans les zones côtières libanaises et syriennes.

Le projet CoLD, soutenu financièrement par le fonds LIFE - Pays Tiers de l'UE (LIFE TCY/00/INT/00069/MED) a pour objectif "d'améliorer les capacités nationales libanaises et syriennes d'appliquer les outils de pointe pour la gestion de l'environnement et l'aménagement des zones côtières, en conformité avec les principes du développement durable". Dans ce contexte, les activités du projet seront mises en œuvre par les équipes nationales libanaises et syriennes, en collaboration étroite et avec le concours des Centres PAM qui assureront la formation, les instructions et les spécifications techniques indispensables au renforcement des capacités nationales pour l'application des méthodologies proposées.

Partenaires


Les partenaires impliqués dans le projet sont les suivants:

  • Le CAR/TDE du PAM/PNUE (Centre d'Activités Régionales pour la Télédétection Environnementale), en tant que Centre qui a signé le contrat avec la CE, agit comme coordonnateur de l'ensemble des activités du projet et est responsable pour le bilan diagnostic, le SIG et la création des pages Web.

  • Le CAR/PAP du PAM/PNUE (Centre d'Activités Régionale pour le Programme d'Actions Prioritaires) est responsable pour l'analyse détaillée, la stratégie et les recommandations y relatives, le programme participatif, la production des CD ROM et la publication des brochures.

  • Le CNTD libanais (Centre National de Télédétection), en tant qu'organisation du Conseil National pour la Recherche Scientifique et centre de référence pour l'équipe libanaise, est responsable pour les activités qui seront menées sur le territoire libanais: expertise, données, équipements, transfert du savoir-faire aux acteurs locaux dans le cadre du programme participatif, réalisation des vidéo, organisation des réunions et ateliers au Liban.

  • La GORS syrienne (Organisation Générale de Télédétection), en tant que Centre de référence pour l'équipe nationale syrienne, est responsable pour les activités qui seront menées sur le territoire syrien: expertise, données, équipements, transfert du savoir-faire aux acteurs locaux dans le cadre du programme participatif, organisation des réunions et ateliers en Syrie.

 

Objectifs et résultats escomptés du projet


Le projet sera mis en œuvre à travers les composantes suivantes:

* Amélioration de la connaissance de l'environnement au Liban et en Syrie (principalement à travers les activités: bilan diagnostic, analyse détaillée, SIG) qui permettra:

* la caractérisation de la zone d'étude;

* l'élaboration de cartes thématiques (carte de risque d'érosion, carte d'érosion détaillée);

* la conception et la réalisation d'un SIG (stockage de données collectées sur le terrain, leur traitement et analyse);

* l'évaluation et le suivi continu des causes de dégradation;

* l'identification des zones prioritaires.

* Grandes lignes des plans de contrôle et de gestion de la dégradation des zones côtières (principalement à travers l'activité "stratégie et recommandations") permettant:

* l'analyse de la stratégie et des techniques actuelles et la justification de celles choisies;

* les recommandations relatives à la procédure de formulation et d'adoption des plans nationaux de contrôle de la dégradation des zones côtières (ébauches des plans de gestion);

* les recommandations pour l'établissement et le fonctionnement d'un réseau de suivi des effets de la mise en œuvre des plans de gestion proposés.

* Renforcement des capacités nationales (principalement à travers l'activité "programme participatif") qui permettra:

* l'adoption d'un plan d'action pour la participation du public;

* l'élaboration de rapports au niveau national;

* l'organisation d'ateliers à l'intention des acteurs locaux et nationaux;

* l'organisation d'ateliers d'évaluation des résultats intérimaires et finaux du projet.

Produits


Les produits du projet seront les suivants:

* cartes thématiques à l'échelle du 1:100 000 et du 1:50 000, disponibles aussi bien sur papier que sous forme digitale dans le cadre du SIG. Ces cartes seront le résultat principal du bilan diagnostic et de l'analyse détaillée;

* plans de gestion, directives et recommandations;

* rapports sur les activités du projet, y compris des spécifications pour les modules de formation;

* conception et création du SIG;

* production et divulgation d'un vidéo, d'un site Web, des CD ROM et des brochures.

Le plan de travail du projet, tel qu'il est présenté dans la figure 1, montre que le projet repose sur trois activités fonctionnelles ("bilan diagnostic", "analyse détaillée" et "stratégie et recommandation") qui s'alimenteront mutuellement en documents produits, suivant la séquence chronologique établie.

Les deux premières, basées sur une approche à plusieurs échelles, ont pour objectif la caractérisation physique de la zone d'étude en identifiant deux catégories principales d'unités de paysage: zones stables, non affectées par l'érosion, et zones instables, affectées par l'érosion. Pour ces premières sera défini le degré de risque d'érosion et pour ces dernières le type de processus d'érosion dominant, son intensité relative et ses tendances évolutives.

L'activité "stratégie et recommandations" est basée sur l'intégration des résultats de la cartographie des aspects socio-économiques de 'utilisation du sol et des priorités politiques nationales ou locales, tout ceci pour identifier les zones homogènes et les actions préventives, curatives et protectives à appliquer.

Les trois activités précitées seront soutenues par un SIG qui comprendra toutes les données produites, disponibles aussi bien sur papier que sous forme digitale.

www.coldproject.net

Publications/Documents

 

PAP/RAC. 2004. Improving Coastal Land Degradation Monitoring in Lebanon and Syria: Country Report Lebanon. Split: PAP/RAC. pp. v + 140

(Download CoLD LEBANON- Country Report.pdf / 1.31 MB)

 

PAP/RAC. 2004. Improving Coastal Land Degradation Monitoring in Lebanon and Syria: Country Report Syria. Split: PAP/RAC. pp. vii + 155

(Download CoLD SYRIA - Country Report.pdf / 2 MB)

 
 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org