Our new web site is available at: paprac.org

Sensibilisation et création d'un cadre politique pour l'intégration de l'environnement et du développement en Méditerranée, avec comme cible la gestion intégrée des zones côtières


Le projet concerne 10 pays méditerranéens du SMAP, à savoir : le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, l'Egypte, la Jordanie, l'Israël, l'Autorité Palestinienne (Cisjordanie et Gaza), le Liban, la Syrie, la Turquie et l'UE.Les partenaires du projet sont : le PAM/PAP, le PAM/Plan Bleu et la Banque Mondiale/METAP.Le projet aura une durée de trois ans. Il s'inscrit dans l'objectif général du SMAP III et va contribuer à réduire les problèmes environnementaux majeurs des pays bénéficiaires en renforçant le partenariat entre l'UE/SMAP, le PAM et la Banque Mondiale afin de garantir une attribution appropriée des ressources et une mise en œuvre durable du SMAP III.Le projet comprend deux composantes :- La première concerne l'environnement et le développement, mise en œuvre par le Plan Bleu et le METAP ; - La seconde concerne les zones côtières, mise en œuvre par le CAR/PAP et le METAP.Un des principaux objectifs de cette dernière est de faire prendre conscience de la valeur et de l'état de la côte ainsi que d'apporter un soutien aux pays du projet en renforçant et en adaptant leurs structures environnementales existantes au niveau national, y compris dans un cadre politique, institutionnel et législatif.Il est particulièrement important d'établir un lien entre ce projet et les autres projets de GIZC du SMAP III ainsi qu'avec les autres activités de GIZC grâce à l'intégration des activités, aux ateliers, au partage des ressources humaines et à la mise en œuvre collective de la Campagne de Sensibilisation. Le principal objectif des activités mentionnées ci-dessus est d’améliorer l'efficacité, de créer des synergies et d'éviter des redondances.

Activités du projet, étapes et résultats

Les activités, les étapes et les résultats du projet sont représentés dans le diagramme:

 

Activités de la composante GIZC, étapes et résultats

Les activités de la composante GIZC du projet peuvent être divisées en trois étapes :

I Initiation et préparation des Programmes-Cadres de la GIZC (2006)
II Formation et sensibilisation (2006 - 2008)
III Soutien à la réforme politique (2006 -2008)

[I] Lors de l'étape préliminaire, les activités du projet ont été élaborées en détail, les équipes ont été définies et des propositions pour les activités de la troisième étape ont été faites. Il a été considéré comme primordial pour ce projet de promouvoir la GIZC en utilisant différents médias. A cette fin, lors de cette étape du projet, une Stratégie de Marketing de la GIZC a été préparée et envoyée à tous les membres de l'équipe pour commentaires. Lors de la préparation de la Stratégie de Marketing de la GIZC, des efforts ont été faits pour rendre la GIZC plus attrayante ainsi que pour trouver les meilleurs moyens pour la promouvoir.

Les Programmes Cadres pour la GIZC ont pour objectif de souligner les problèmes côtiers et de faire des recommandations à ce sujet. Ils seront réalisés par des experts nationaux avec l'aide d'experts de renommée internationale, et avec l'assistance de conseillers nationaux, du PAP et du METAP. Cet outil de communication permettra de convaincre les politiciens haut placés de l'urgence des problèmes côtiers et de l'intérêt à adopter l'alternative conseillée, qui servira de tremplin pour les actions futures.Tous les Programmes-Cadres devraient être focalisés sur quelques points cruciaux car un document à caractère trop général serait peu efficace. Les questions qui méritent attention, comme le Coût de la Dégradation de l'Environnement (CDE) dans les zones côtières/ l'artificialisation du littoral / un développement ad hoc de projets et d'activités qui intensifient l'utilisation de la côte / l'urbanisation de la côte / l'érosion de la côte / le tourisme côtier / le cadre institutionnel pour la GIZC/ le cadre législatif pour la GIZC / la planification de l'espace maritime / la modification du paysage côtier / le changement climatique / l'augmentation du niveau de la mer / la pollution de la mer par les huiles / la pollution de la côte / les processus socio-économiques dans l'arrière-pays / etc., devraient être sélectionnées.Dans le processus de préparation des Programmes-Cadres nationaux, les consultants nationaux, qui devraient être réputés et pouvoir entrer en contact avec les politiciens concernés, devraient:
  • identifier et consulter le personnel et les politiques au sein de tous les ministères, agences, ONG et autres organisations nationales concernées qui pourraient être considérés comme acteurs principaux;
  • organiser des réunions et des rendez-vous avec les acteurs principaux afin qu’ils s'approprient le projet et de manière à assurer une participation active; et
  • organiser des réunions à haut niveau avec le(s) ministère(s) sectoriel(s) de la GIZC pour le personnel du PAP / METAP afin que les Programmes-cadres soient approuvés et adoptés.Si il y a un projet de GIZC du SMAP III dans le pays il sera demandé aux partenaires du projet de participer à la sélection des problèmes clés ainsi qu'à la préparation des Programmes Cadres.



[II] Les activités de Formation comprendront une série d'ateliers destinés à présenter et à promouvoir les Programmes Cadres auquel participeront des politiciens haut placés. Ces ateliers auront lieu dans les pays du projet. Un briefing sur la GIZC sera organisé pour le Conseiller National et l’Expert National, et un autre pour les ONG. En 2007, un atelier régional sur l'Analyse des Coûts-Bénéfices et deux ateliers sub-régionaux sur la politique de GIZC seront organisés. Enfin, des évaluations sur la CDE et sur l'ESE seront réalisées dans le cadre de ce projet.

[III] La composante Sensibilisation comprendra elle aussi des ateliers et des réunions avec des politiciens haut placés mais elle comprendra également la mise en œuvre d'une Campagne de Sensibilisation sur la valeur de la côte. L'évènement de cette campagne sera le Jour de la Côte qui sera consacré à promouvoir la vision d'un développement durable de la côte. Cet événement sera organisé dans les pays du projet mais la promotion de l’idée sera faite auprès de tout le réseau international d'institutions et d'organisations du CAR/PAP travaillant sur la gestion de la côte. Lors de la campagne, les médias feront l'objet d’une attention spéciale, et en particulier la TV qui est considérée comme étant l'outil de sensibilisation le plus efficace. En outre, des supports promotionnels vont être réalisés, y compris des brochures, un site web et une publicité télévisée. La publicité télévisée ne devra pas durer plus d'une minute et le message clé devra être que seule une approche de gestion intégrée peut nous permettre d'avoir un développement durable des zones côtières. Il est prévu que le Jour de la Côte soit un élément important de sensibilisation auprès du grand public et surtout qu'il permette aux décideurs de prendre conscience de l'importance de nos côtes et de la nécessité d'utiliser la GIZC comme outil de gestion pour les côtes du futur.Le lancement du Jour de la Côte aura lieu en Octobre 2007. Ensuite, il est prévu qu'il y aura un Jour de la Côte chaque année.Les activités relatives à l'aide à la réforme politique comprennent la mise en œuvre effective de la réforme politique qui avait été recommandée dans les Programmes Cadres. Ces activités ne seront mises en œuvre que dans les pays ayant montré une disponibilité et une volonté à entreprendre les réformes proposées. Au démarrage du projet, le forum national du GIZC doit être mis sur pied. Ce Forum aura un caractère consultatif et sa tâche sera d’appuyer la reforme politique, préconisée dans le Programme Cadre.Si le pays responsable dispose déjà d'un organisme responsable pour la GIZC (comme en Tunisie ou en Algérie), il ne sera pas nécessaire de créer un Forum mais les tâches qui auraient dû lui incomber seront mises en œuvre par l'équipe du projet du pays en coopération avec l'organisme/ l'agence de GIZC. On procèdera de la même manière dans les pays où il n'y aura pas besoin de créer un nouvel organisme, car l’organisme/conseil existant peut s'acquitter lui-même de ces tâches. Enfin, dans le cadre de ce projet, des études de faisabilité pour les investissements en matière de renforcement institutionnel, d'infrastructures et de promotion de projets pouvant bénéficier de financements bancaires pour réhabiliter et préserver les zones côtières de valeur vont être réalisées.

Clés du succès du projet

Les ressources humaines sont un des facteurs clés pour la réussite du projet. Il leur faudra convaincre les politiciens haut placés de l'importance et de l’urgence des problèmes côtiers et créer un élan pour le changement. C'est pourquoi la sélection des membres de l'équipe nationale est l'une des tâches les plus importantes du projet.

Documents

Autres sources d'information

- Ligne directrice stratégique pour la préparation des Programmes Cadres de GIZC,

- Stratégie de Marketing de la GIZC,- Manuel de Mise en Œuvre du Projet,- Initiative Horizon 2020,

- Rapport du Plan Bleu « Un Avenir Durable pour la Méditerranée »,- Présentation Stratégique de la GIZC dans 10 Pays Méditerranéens,
- Recommandations des ateliers nationaux du SMAP,
- Recommandations des ateliers nationaux de GIZC,
- Problèmes prioritaires de l'environnement méditerranéen de l'EAE,- Plans d'Action Nationaux du FEM,- Commentaires sur le projet de Protocole GIZC.

Atelier Méditerranéen sur la Politique de Gestion Intégrée des Zones Côtières (Alghero, Sardaigne (Italie),19 au 21 mai 2008)

 

 

 

"This project is funded by the European Union"

 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org