Our new web site is available at: paprac.org

 

Projet PEGASO

 


PEGASO est un projet de GIZC pour la Méditerranée et la Mer Noire (2010-13). C'est un projet du FP7 soutenu par l'UE. Les principaux objectifs du projet sont :
  • Identifier et évaluer les principales menaces qui pèsent sur la Méditerranée et la Mer Noire ;

  • Examiner les données scientifiques existantes susceptibles de fournir plus d'informations sur ce qui se passe ; et

  • Construire des connexions entre les sphères scientifique et décisionnaire.

Ce travail complexe est basé sur le Protocole pour la Méditerranée. Dans ce contexte, le principal objectif de PEGASO est d'aider les pays à mettre le Protocole de GIZC en pratique.

 

Le travail de PEGASO a 4 principales orientations :

    1. Travailler avec les pays pour savoir s'ils sont équipés pour la mise en œuvre d'une telle politique grâce à la création d'une Plateforme de Gouvernance de GIZC PEGASO où les besoins peuvent être exprimés, les informations échangées et les collaborations renforcées (PT2) ;

    2. PEGASO a développé un certain nombre d'outils de durabilité (indicateurs, méthodes de comptabilité, scénarios, évaluation sociale et économique, directives pour la planification côtière et maritime, etc.) (PT4) avec et pour la Plateforme de Gouvernance. Ces outils vont être testés à différentes échelles sur 10 zones d'étude de cas (PT5) ;

    3. Pour ce faire il va falloir rassembler des données et des informations pertinentes à différentes échelles : images de télédétection disponibles pour les deux bassins (pour l'évaluation de la terre et de la mer), données nationales, mais aussi surveillance régionale/locale, statistiques, etc. Toutes ces données sont organisées dans une Infrastructure de Données Spatiales pour la Méditerranée et la Mer Noire, améliorant la gouvernance grâce à un réseau de geonodes qui permet de partager les données avec tous les partenaires et les utilisateurs finaux, chaque institution étant le propriétaire et le gestionnaire de sa propre node ; et

    4. Une action importante de construction de la capacité est envisagée pour la collaboration entre les institutions du sud et celles du pourtour de la Mer Noire. Cela permettrait de construire une base de connaissance commune pour la gestion et la planification de la côte et de la mer. En outre, cela permettrait de sensibiliser les parties prenantes et les décideurs à ce qu'il est possible de faire pour arrêter ou atténuer les menaces et s'adapter autant que possible au risque, pour avoir un environnement plus résistant et une société plus équitable, pour savoir comment assurer une bonne surveillance en utilisant les meilleures technologies existant dans les pays et, enfin, pour apprendre à travailler ensemble, à collaborer sur les questions principales dans un modèle de gouvernance qui va être ajusté pour s'organiser lui-même autour de la vie du projet.

Le rôle du CAR/PAP dans PEGASO

Le paquet de travail 2 (PT2) est dirigé par le Centre d'Activités Régionales/Programme d'Actions Prioritaires (CAR/PAP). Le CAR/PAP – qui fait partie du Plan d'Action pour la Méditerranée - a été créé à Split, Croatie, dans le but de contribuer au développement durable des zones côtières méditerranéennes et à l'utilisation rationnelle de ses ressources naturelles. Le Protocole sur la Gestion Intégrée de la Zone Côtière en Méditerranée (le « Protocole de GIZC ») a officialisé en 2008 ce rôle du CAR/PAP. Le Protocole de GIZC est un instrument légal unique qui va permettre aux pays de la région de mieux gérer leurs zones côtières et d'affronter les défis émergents auxquels est confronté l'environnement côtier tel que le changement climatique.

Le PT2 va fournir un soutien conséquent qui permettra à la GIZC de se baser sur les informations et le travail scientifique actuel ainsi que sur l'expérience des projets de l'UE antérieurs dans des domaines thématiques similaires. Une évaluation de la gouvernance de la GIZC dans les régions côtières de la Méditerranée et de la Mer Noire va être faite, ce qui permettra de construire des connexions entre la sphère scientifique et les utilisateurs finaux. La volonté de préparer un Protocole de GIZC pour la Mer Noire sera également évaluée.

La « Plateforme de Gouvernance de GIZC » qui va tout au long de la durée du projet et au-delà, encourager la construction de liens entre le monde scientifique et les mondes de la prise de décision, de la formulation de politique et des actions quotidiennes de gestion au niveau local est au cœur de ce paquet de travail. La Plateforme va permettre à ces mondes de se rencontrer, d'échanger, de discuter et même de s'opposer si cela est nécessaire pour éviter que les scientifiques ne soient isolés dans leur univers fermé de données en constante expansion et que les décideurs ne prennent que des décisions à court-terme car ils ne sont pas capables d'interpréter et/ou d'utiliser des données comme il convient.

 

En outre, la Plateforme de gouvernance de GIZC va faciliter l'application de l'approche des écosystèmes pour les côtes de la Mer Méditerranée et de la Mer Noire – en reliant la connaissance et l'information aux différents éléments nécessaires pour une gestion équitable et durable des parties terrestres et marines de la côte.

 

 

Platform Components

 

 

Cette Plateforme sera un forum où les partenaires pourront partager les données, les informations, les méthodes et les outils qu'ils ont à leur disposition avec les utilisateurs finaux de la Méditerranée et de la Mer Noire et les sites d'application collaborative (CASES) qui vont permettre d'enrichir la base de donnée initiale et de la transformer, dans un effort collectif, en ce que nous pouvons appeler « connaissance ». Cette sorte d'effort collectif s’appelle la « gestion adaptative » et est à la fois scientifique, participatif et stratégique.

 

 

Pegaso platform

 

La Plateforme va :

  1. Etre structurée pour continuer à exister après le projet.

  2. Permettre de trouver de bonnes solutions de GIZC.

  3. Evaluer la volonté/l'urgence de préparer un Protocole de la GIZC pour la Mer Noire.

  4. Proposer des solutions pour faciliter la mise en œuvre/préparation du Protocole.

 

Outre les membres « officiels » de la Plateforme, tous les fans de GIZC, amoureux de la côte, gens désireux de s'engager pour rendre nos côtes résistantes, saines, productives et attrayantes vont être invités à se joindre à l'équipe du projet PEGASO et à apporter leur savoir et leur expérience. Nous serons heureux de les accueillir dans la grande famille de PEGASO.

 

Objectifs spécifiques du PT2

  1. Faire un inventaire initial de la base de connaissance scientifique, technique, légale et institutionnelle pour créer une Plateforme pour les changements politiques désirés dans les zones côtières de la Méditerranée et de la Mer Noire.

  2. Influencer les attitudes et les points de vue des scientifiques, hommes politiques, responsables de la gestion et de la société en général pour les faire converger vers la gouvernance de la GIZC dans les régions de la Méditerranée et de la Mer Noire.

  3. Elaborer une méthodologie pour l'évaluation de la gouvernance de GIZC dans les régions de la Méditerranée et de la Mer Noire.

  4. Evaluer les besoins des utilisateurs finaux, identifier les groupes ciblés et les parties prenantes.

  5. Construire une Plateforme commune de Gouvernance de la GIZC basée sur les écosystèmes pour les régions de la Méditerranée et de la Mer Noire destinée à aider les décideurs, hommes politiques et professionnels ainsi que le secteur privé et la société civile à prévoir des actions et à évaluer leurs impacts dans les zones côtières et marines.

  6. Faciliter la mise en œuvre des instruments légaux régionaux.

 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org